Mérycisme

Écrit par les experts Ooreka

 

Mérycisme : régurgitation et remastication des aliments.

Il existe différentes types de troubles du comportement alimentaire (TCA) :

Mérycisme : un tic de rumination surtout chez les enfants

Le mérycisme est un trouble assez rare des conduites alimentaires.

Il touche surtout le nourrisson garçon de 5 à 10 mois, mais s'observe aussi parfois chez l'adolescent ou l'adulte atteint de troubles mentaux sévères.

Le mérycisme associe :

  • une régurgitation volontairement provoquée du contenu de l'estomac jusque dans la bouche,
  • suivie d'une remastication des aliments qu'ils mâchonnent longuement entre les repas.

L'enfant donne l'impression de ruminer :

  • le tic de rumination est plus fréquent quand l'enfant est seul, il semble alors immobile, étranger au monde extérieur,
  • il cesse de ruminer dès qu'il perçoit la présence d'un adulte.

Carence affective : la cause habituelle du mérycisme

Le mérycisme est généralement considéré comme un signe de carence affective, par exemple :

  • chez les enfants hospitalisés,
  • ou les enfants maltraités.

Il est souvent associé à un reflux gastro-oesophagien ou à une hernie hiatale.

Un premier épisode de vomissement non provoqué est parfois retrouvé lorsqu'on cherche les prémices du trouble.

Mérycisme : une disparition spontanée

Le mérycisme n'a pas de conséquence physique : il ne modifie ni la croissance ni l'appétit.

Il disparaît spontanément, d'autant plus rapidement qu'une relation affective chaleureuse s'instaure avec la mère ou la nourrice à qui il est confié.

Une psychothérapie familiale peut y aider.


Pour aller plus loin



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !