Définition anorexie

Écrit par les experts Ooreka

 

L'anorexie mentale toucherait environ 70 000 adolescents.

L'anorexie est un trouble du comportement alimentaire (TCA), au même titre que la perte d'appétit et le mérycisme.

  • la perte d'appétit,
  • l'anorexie mentale,
  • le mérycisme.

Définition anorexie : en majorité féminine

L'anorexie mentale toucherait :

  • 70 000 moins de 25 ans (dont 95 % de sexe féminin),
  • et 170 000 adultes.

Parmi les adultes, on compterait 70 000 anorexies tardives en plus des 100 000 adolescents devenus adultes.

Les anorexies sont considérées comme tardives quand elles se déclarent après 25 ans.

Définition anorexie mentale : nourrissons et adolescents

Les médecins tendent actuellement à réserver le terme d'anorexie à :

  • l'anorexie du nourrisson, qui apparaît entre 8 et 20 mois, avec refus total de nourriture par le jeune enfant,
  • l'anorexie de l'adolescence, qui touche 95 filles pour 5 garçons, plus connue sous le nom d'anorexie mentale de la jeune fille ou d'anorexia nervosa.

Attention : ce type d'anorexie ne doit pas être confondu avec l'anorexie liée à certaines pathologies, appelée aussi perte d'appétit.

Anorexie mentale chez les adolescents

L'anorexie mentale n'est pas une perte d'appétit, mais un refus conscient et volontaire de s'alimenter, de satisfaire un appétit.

Ce symptôme peut durer longtemps.Cette maladie complexe impose une prise en charge lourde et prolongée.

2 types d'anorexie : restrictif ou boulimique

Il existe deux types d'anorexie à distinguer :

  • le type restrictif : il se limite à tous les artifices possibles pour manger le moins possible,
  • le type anorexie-boulimie : avec vomissements provoqués, prise de laxatifs et de diurétiques, pratique des lavements.

4 symptômes associés pour parler d'anorexie

Pour les médecins, les nomenclatures internationales définissent l'anorexie comme l'association de quatre symptômes :

  • le refus de maintenir le poids corporel au niveau ou au-dessus d'un poids minimum normal pour l'âge et pour la taille (soir 85 % du poids moyen attendu sur la courbe de croissance),
  • la peur intense de prendre du poids ou de devenir gros, alors que le poids est inférieur à la normale,
  • l'altération de la perception du poids ou de la forme de son propre corps, un déni de la gravité de la maigreur actuelle,
  • une non-apparition ou une disparition des règles à partir de la puberté.

Pour les malades et leurs familles, le plus évident est l'amaigrissement, le déni de la maigreur et les comportements d'évitement qui permettent de ne pas manger.


Pour aller plus loin



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !